Lectures, Romans contemporains

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea – Romain Puértolas

Me voilà de retour pour un avis lecture, mais, cette fois-ci, je vais vous parler d’un roman, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas. Il s’agit d’un livre dont tout le monde a entendu parler je pense et qui en a très certainement intrigué beaucoup. C’est vrai, la couverture et le titre attirent l’œil et interrogent. Impossible de passer à côté, les médias se sont épanché à son sujet, le livre a bénéficié d’une très grosse promotion et il était, et est toujours d’ailleurs, mis en avant autant dans les librairies que dans les grandes surfaces dotées d’un espace de vente de produits culturels. Je suis moi aussi tombée dans le panneau, attirée par sa couverture jaune Ikea, et curieuse de voir par moi-même s’il en valait vraiment la peine.

Dans ce premier roman, Romain Puértolas nous raconte l’histoire du fakir Ajatashatru Lavash Patel qui débarque à Roissy pour un séjour à Paris d’une journée et avec pour seul et unique but de se rendre dans un magasin Ikea afin d’acheter un nouveau lit à clous. Mais voilà, il ne dispose que de très peu d’argent et décide de rester dormir dans le magasin. C’est pendant la nuit que son périple va commencer. Durant son voyage, l’hindou, un brin arnaqueur, va aller de mésaventure en mésaventure et va rencontrer de nombreuses personnes qui vont le conduire à se remettre en question et à s’interroger sur son existence, un peu à la manière d’un voyage initiatique

La quatrième de couverture : Un voyage low-cost … dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres. (Le dilettante, 2013)

Avant de me lancer dans la lecture de ce roman j’avais lu à son sujet énormément de critiques, beaucoup de positives mais aussi quelques négatives, et comme je l’ai dis plus haut, je souhaitais me faire mon propre avis. Au final, je dois avouer que je suis assez mitigée. Certes l’histoire rocambolesque de cet hindou et le style de l’auteur sont parfois drôles, mais ce n’est pas non plus hilarant et cela est même quelques fois lassant. Le texte est notamment « clafi » (comprenez rempli jusqu’au goulot) de jeux de mots plus ou moins réussis ce qui peut rendre la lecture assez lourde. Malgré cela, l’intrigue est tout de même bien trouvée… dommage que cela retombe vite dans le mielleux. En conclusion je dirais que ce livre m’a permis de passer un bon moment de détente mais pour moi, c’est loin d’être un chef d’œuvre et ce n’est pas LE roman de la rentrée littéraire de 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s