Le bruit de tes pas – Valentina D’Urbano

Me voilà de retour avec un nouvel avis lecture au sujet du premier roman que j’ai eu la chance de lire en ce mois de mars : Le bruit de tes pas écrit par Valentina D’Urbano. Et autant vous le dire tout de suite, ce fut un réel coup de cœur pour moi. L’auteure y raconte l’histoire de deux amis, Alfredo et Beatrice, allant de leur enfance, à leur vie de jeunes adultes. Tout les deux vivent dans le même immeuble, dans un quartier très pauvre de Rome, Beatrice avec son frère et ses deux parents, Alfredo avec ses deux frères et son père. Lorsqu’il se rencontre, leur destin va changer… les trois garçons subissent les maltraitances de leur père alcoolique et Alfredo est régulièrement mis à l’abri par la mère de Beatrice. De là naîtra une grande histoire d’amitié entre les deux jeunes gens. Ils vont s’aimer et se haïr mais resterons inséparables. C’est à deux qu’ils découvrent la vie, font face à la misère et tentent de faire face tant bien que mal… jusqu’à ce qu’un drame survienne.

Ce qu’en dit l’éditeur : « La Forteresse », 1974, une banlieue faite de poussière et de béton, royaume de l’exclusion. C’est là que grandissent Beatrice et Alfredo : elle, issue d’une famille pauvre mais unie, qui tente de se construire une vie digne ; lui, élevé avec ses deux frères par un père alcoolique et brutal. Presque malgré eux, ils deviennent bientôt inséparables au point de s’attirer le surnom de « jumeaux ». Mais ce lien, qui les place au-dessus de leurs camarades, tels des héros antiques, est à la fois leur force et leur faiblesse. Car, parallèlement à la société italienne, touchée par la violence des années de plomb, leur caractère, leur corps et leurs aspirations évoluent. Chez Beatrice, qui rêve de rédemption et d’exil, l’amitié initiale se transforme peu à peu en amour sauvage, exclusif. Chez Alfredo, fragile et influençable, le désespoir s’accentue. Drames familiaux, désœuvrement, alcool et drogue, tout semble se liguer pour détruire les deux jeunes gens. Et, quand l’héroïne s’insinue dans la vie d’Alfredo, Beatrice, tenace, ne ménage pas ses forces pour le sauver, refusant de comprendre que la partie est perdue. Le bruit de tes pas est le récit de ces quinze années d’amitié et d’amour indéfectibles. Un premier roman âpre d’une sobre poésie, une voix qui perdure longtemps dans l’esprit de son lecteur (Philippe Rey, 2013).

On pourrait se dire que cette histoire n’a en soi rien d’exceptionnel, que c’est du déjà vu, juste une histoire d’amitié banale, et pourtant, pour moi, ce fut une très belle histoire. Je trouve ce premier roman de Valentina D’Urbano très réussit, ses mots sont touchants et justes. L’histoire est certes simple mais elle est très bien écrite, toute en poésie, et très émouvante. C’est un roman qui se lit vite mais qui vaut vraiment la peine d’être lu.
Publicités

Un commentaire sur “Le bruit de tes pas – Valentina D’Urbano

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s