Bande dessinée, Lectures

Salade niçoise – Edmond Baudoin

Je reviens avec un avis assez court concernant la dernière bande dessinée que j’ai lu : Salade niçoise d’Edmond Baudoin. Encore une fois, elle m’a été conseillée par une collègue, mais elle n’a pas eu de mal à me convaincre. J’adore l’éditeur de cette bande dessinée, L’association, et je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir ses ouvrages. D’autant plus qu’il est plutôt rare que je sois déçue de ces lectures…

Salade niçoise est un recueil de plusieurs petites histoires avec comme point commun Nice et un jeune homme, Manu, qui traverse ces histoires. Nous le suivons de la baie des anges à la promenade des anglais, sur le port à la rencontre des marins, dans les cafés avec ses amis, etc. Il n’y a pas vraiment de lien chronologique entre chacune de ces histoires, mais elles sont toutes intéressantes et touchantes à leur manière. Il y a beaucoup de sentiments dans cette bande dessinée, des cœurs meurtris, du bonheur qui s’effrite, des âmes en peine… Le graphisme de cette bande dessinée est assez particulier. C’était la première fois que je lisais un ouvrage d’Edmond Baudoin et je dois dire que son style, assez « brusque » et brut, m’a un peu dérouté au début. Uniquement en noir et blanc, son trait est plutôt épais. Cependant, au fil de ma lecture je me suis habituée et j’ai fini par vraiment apprécier ce style différent de ce que nous avons l’habitude de voir.

J’ai aimé cette lecture qui fut plutôt agréable, mais, je ne suis pas totalement conquise sans pouvoir expliquer pourquoi. Ce qui est sûr en tout cas, c’est qu’elle m’a donné envie de retourner me promener à Nice qui est une très belle ville et que j’adore.

Ce qu’en dit l’éditeur : Second recueil issu de la collaboration Japonaise de Baudoin avec la revue Morning (Kodansha), Salade Niçoise est une sorte de florilège plutôt noir autour de la ville de Nice, sa jetée, ses banlieues, ses laissés pour compte et ses espoirs. Toute la compassion et l’exaspération du regard de Baudoin sur notre monde (L’association, 1999).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s