Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Stieg Larson

Millénium de Stieg Larson, voilà encore une trilogie que j’avais dans ma PAL depuis une éternité et que j’avais vraiment hâte de lire, et, comme pour celle de Katherine Pancol, je me suis dis que cette été 2014 était parfait pour enfin m’y attaquer. J’avais hâte parce que j’en avais entendu beaucoup de bien, mais aussi, parce que j’avais adoré les adaptations cinématographiques suédoises, je précise. Et puis ayant été enchantée par ma dernière lecture, un polar, j’ai eu envie de continuer dans le même genre…

Après avoir été condamné pour diffamation, Mikael Blomkvist, le co-fondateur de la revue Millénium, décide de s’éloigner du journalisme et de se faire oublier. Comme le hasard fait bien les choses, dans le même temps, Henrik Vanger, un industriel vivant sur une petite île suédoise lui propose de venir enquêter sur la disparition de sa nièce, survenue il y a 40 ans et jamais résolue, dans des conditions troublantes. Se montrant au départ peu intéressé, Henrik va finalement trouver les bons arguments pour convaincre Mikael d’accepter cette enquête destinée à durer un an. Lisbeth Salander, une jeune femme originale, au passé trouble, plutôt solitaire, et torturée, est quant à elle mandatée par un avocat pour enquêter sur Mikael. Leur chemin vont évidemment finir par se croiser et ils vont, tout les deux, tenter de résoudre l’énigme de la famille Vanger.

milleniumQuatrième de couverture Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire (Actes Sud, 2011).

Au départ, j’ai vraiment eu du mal à entrer dans l’histoire. La première moitié du livre est lente, il ne s’y passe pas grand chose, l’auteur plante le décors en nous livrant beaucoup de détails sur le contexte, aussi bien actuel que passé, dans lequel se sont déroulés des faits importants pour l’intrigue. On apprend à y connaitre les différents personnages et notamment les membres de la famille Vanger. La quantité d’informations livrées m’a causé quelques difficultés pour m’y retrouver et j’ai eu du mal à faire la distinction entre chacune des personnes citées. Durant ces 250 premières pages, j’ai au final plus accroché sur les parties du récit qui concernent Lisbeth alors qu’elles sont plutôt secondaires pour la résolution de l’enquête.

Ce n’est que lorsque ma kobo m’indiquait être approximativement à la moitié du livre que j’ai réellement commencé à être happé par l’histoire. Tout va plus vite et il y a enfin de l’action. Lisbeth et Mikael vont de découverte et découverte pour enfin assembler le puzzle. Je ne me souvenais pas bien du film et plus particulièrement de la fin, du coup, j’ai été surprise. Je ne m’attendais pas vraiment à ça, ou plutôt je m’attendais à rien de particulier, et j’ai aimé ne pas deviner trop tôt qui été le coupable.

Maintenant, j’ai hâte de lire les deux tomes suivant, mais, malheureusement, je vais devoir attendre un peu et plutôt me pencher sur la rentrée littéraire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s