Dieu me déteste – Hollis Seamon

Cette fois c’est d’un roman dont je vais vous parler. Un roman qui n’est pas nouveau mais pas très ancien non plus : Dieu me déteste d’Hollis Seamon. Alors oui, ce n’est pas très original comme lecture dans le sens où beaucoup de personnes ont déjà donné leur avis à son sujet, mais j’avais vraiment envie de vous partager le mien !

dieu-me-detesteDans ce roman l’auteure nous raconte un bout de l’histoire de Richard Casey, un jeune homme de bientôt 18 ans, qui est hospitalisé dans un service de soins palliatifs. Entouré de personnes âgées, Richard, qui est atteint d’un cancer, aimerait vivre sa vie comme un adolescent « normal », un adolescent de son âge. Il va se lier d’amitié avec Sylvie, la seule personne de (à peu près) son âge se trouvant dans le même service que lui, au sein de l’hôpital Hilltop à New York. Ils vont évidemment, peu à peu, tomber amoureux, ils vont s’aimer et essayer de vivre leur histoire d’amour autant qu’ils le peuvent…

Ce livre m’a forcément très fortement fait penser au fameux roman de John Green, Nos étoiles contraires, cependant, il m’a beaucoup plus convaincu que ce dernier. En effet, je l’ai trouvé un peu plus réaliste, plus touchant, le style d’écriture et la tonalité qu’a choisi l’auteure m’ont plus convenu. J’ai beaucoup aimé le personnage de Richard et son caractère de combattant. Malgré l’histoire plutôt difficile qui nous est raconté, ce roman m’a fait plus d’une fois sourire, voire, rire. L’auteure a su parler d’une histoire triste tout en restant optimiste et réaliste. Nous ne sommes jamais dans le larmoyant. C’est un roman qui à mon sens nous apprend à relativiser nos petits et gros tracas du quotidien.

Au final, c’est un roman que j’ai trouvé intéressant dans le sens où il nous plonge au coeur de ce service dans lequel se trouvent Richard et Sylvie, il nous place du côté des patients, aborde également les sentiments que traversent les familles ainsi que le personnel soignant. Mais ce n’est pas seulement cela, c’est un roman émouvant, remplis de tendresse et d’humour, mais aussi de cynisme, sans jamais devenir démoralisant. Et puis enfin, pour couronner le tout, ce livre est un très bel objet. En bref, vous l’aurez compris, j’ai vraiment aimé ce roman.

Quatrième de couverture : New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup. Vous n’êtes pas près d’oublier Richard Casey, comment il mena une révolution contre le corps médical, se glissa dans les draps de la jolie fille de la 302, réussit une évasion périlleuse avec la complicité d’un oncle dysfonctionnel, évita de tomber sous les coups d’un père vengeur, et joua finalement son destin au poker, dans un des plus beaux bluffs jamais montés contre le sort (La Belle Colère, 2014).

Publicités

4 commentaires sur “Dieu me déteste – Hollis Seamon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s