Rosa Candida – Auður Ava Olafsdottir

Aujourd’hui, c’est de littérature islandaise dont il va être question et plus particulièrement du roman Rosa Candida écrit par Auður Ava Olafsdottir. Un livre qui se trouvait dans ma pile-à-lire depuis, j’ai l’impression, une éternité alors que l’envie de le lire était réellement là. Maintenant, c’est chose faite.

L’histoire n’a rien d’extraordinaire. Arnljótur, un jeune homme de 22 ans, décide de quitter la maison dans laquelle il vit avec son père pour aller restaurer une roseraie séculaire dans un monastère à l’étranger. En effet, passionné par l’horticulture et plus particulièrement par les roses depuis son enfance, il décide de prendre du temps pour lui alors que son père aimerait le voir commencer des études universitaires. Cette passion, c’est de sa maman, décédée dans un accident de voiture, qu’il la tient. Arnljótur laisse également son frère jumeau, autiste, et sa petite fille, Flora Sol, fruit d’une seule et unique nuit avec Anna. Son voyage jusqu’à destination ne va pas se passer comme prévu, tout comme sa nouvelle vie loin de sa terre natale d’ailleurs…

87c8c-rosa-candidaRosa Candida est un très joli roman initiatique. J’ai trouvé qu’il s’en dégageait beaucoup de douceur, de simplicité, mais aussi, de lumière. Le personnage principal, Arnljótur, est très attachant. C’est un homme simple, où en tout cas beaucoup moins extravagant que semble l’être son père et son frère. Il contraste également avec la maman de sa petite fille qui, elle, est plutôt mystérieuse à mon sens. En s’installant dans sa nouvelle vie, pleine de jolies rencontres, il apprend à se connaître, découvre son nouveau rôle d’adulte mais aussi de papa de façon très naïve et courageuse, mais surtout touchante. J’ai aimé découvrir ce personnage à travers les mots de l’auteure. Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, c’est le fait qu’aucun lieu ne soit clairement cité laissant toute la place nécessaire à notre imagination pour faire son travail. Personnellement, les descriptions m’ont fait penser à mon sud natal, à ma Provence et j’aurais bien aimé pouvoir terminer cette lecture à l’ombre d’un olivier, accompagnée par le chant des cigales. Ce n’est pas un roman très rythmé, et, en général, je n’aime pas vraiment ça, quand ça manque de rythme. Mais, je dois avouer que là, à ma grande surprise, ça ne m’a aucunement dérangé.

La plume de l’auteure m’a beaucoup plu et au fond, même si ce roman, ou plutôt l’histoire qu’on nous y raconte, n’est pas extraordinairement originale, il m’a mis de bonne humeur et j’ai eu le sourire collé aux lèvres tout le temps de cette lecture. J’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans le quotidien d’Arnljótur.

Quatrième de couverture : Le jeune Arnljótur va quitter la maison, son frère jumeau autiste, son vieux père octogénaire, et les paysages crépusculaires de laves couvertes de lichens.Sa mère a eu un accident de voiture. Mourante dans le tas de ferraille, elle a trouvé la force de téléphoner aux siens et de donner quelques tranquilles recommandations à son fils qui aura écouté sans s’en rendre compte les dernières paroles d’une mère adorée. Un lien les unissait: le jardin et la serre où elle cultivait une variété rare de Rosa Candida à huit pétales. C’est là qu’Arnljótur aura aimé Anna, une amie d’un ami, un petit bout de nuit, et l’aura mise innocemment enceinte. En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile (Zulma, 2010).
Publicités

6 commentaires sur “Rosa Candida – Auður Ava Olafsdottir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s