Bandes dessinées, Lectures

Rouge Karma – Eddy Simon & Pierre-Henry Gomont

Presque un mois sans vous parler de bandes dessinées ! Vous vous en doutez, cela ne pouvait vraiment plus durer…

Dans Rouge Karma, Eddy Simon, le scénariste, et Pierre-Henry Gomont, l’illustrateur, nous raconte l »histoire d’une jeune femme, Adélaïde, très enceinte, qui décide de se rendre en Inde à la recherche du père de son futur enfant, Matthieu. En effet, elle n’a plus eu de nouvelles de lui depuis plusieurs semaines alors qu’il travaille pour une multinationale – aux activités très douteuses, on l’apprendra plus tard dans le récit – en tant que spécialiste du cryptage de données informatiques. La police locale n’étant visiblement pas décidée à réagir rapidement, elle prend les choses en mains et mène elle-même l’enquête. Au fil de son investigation, qui se révèle bien plus complexe qu’elle ne l’aurait pensé, Adélaïde, aidé par un chauffeur de taxi prénommé Imran, va aller de découverte en découverte concernant la société qui a engagé Matthieu et les circonstances de sa disparition. Son appartement est vide, l’adresse de l’entreprise figurant sur le contrat n’est pas bonne, aucune trace de Matthieu à l’ambassade…

Je n’ai que moyennement accroché au scénario de cette bande dessinée. Il n’est pas très original à mes yeux mais l’histoire est tout de même plutôt bien rythmée grâce notamment à de nombreux rebondissements. Dire que je me suis ennuyée ne serait pas honnête. Les thématiques environnementales abordées sont intéressantes, mais trop survolées à mon goût. J’aurais vraiment aimé  un peu moins de romance et, à l’inverse, en apprendre un peu plus sur la question de l’approvisionnement de l’eau en Inde et les tensions avec le Bangladesh qui en découlent. Cette bande dessinée a également été l’occasion pour moi de découvrir la spiritualité et les traditions indiennes. Côté personnage, Adélaïde, qui fait preuve d’un grand courage, ne pas particulièrement touché. Les graphismes sont quant à eux vraiment réussis, les couleurs sont magnifiques et collent parfaitement avec l’idée que je me fais de l’Inde. C’est, je pense, le point fort de cette bande dessinée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s