Coups de cœur, Lectures, Romans contemporains

Wild – Cheryl Strayed

Cet été, avant de partir quelques jours en vacances à la montagne, je me suis demandée quel était le livre de ma pile à lire le plus adapté à ce séjour. Et, c’est sur Wild de Cheryl Strayed que mon choix s’est finalement porté.

2e071-wild

Dans ce roman autobiographique, l’auteure raconte pourquoi et comment elle s’est retrouvée à traverser, à pieds, les États-Unis du sud jusqu’au nord, en partant de la frontière mexicaine pour rejoindre la frontière canadienne, seule avec son sac à dos, à travers les montagnes. Lorsqu’elle décide de partir, Cheryl n’a que 25 ans, elle est un peu pommée dans la vie depuis qu’elle a perdu brutalement sa mère qui n’était âgée que de 45 ans et avec qui elle entretenait une relation particulière. Suite à ce dramatique évènement, sa vie va quelque peu s’effondrer, son comportement mettra fin à son mariage, ses relations avec son frère et sa sœur vont devenir quasi inexistantes et elle va développer une addiction à la drogue alors que sa situation professionnelle est plutôt précaire. Un jour, elle a un déclic et elle décide qu’il est temps qu’elle reprenne sa vie en main, de sortir la tête de l’eau. Elle repense alors à un guide touristique qu’elle a feuilleté il y a quelque temps au sujet du Pacific Crest Trail (ou le Chemin des Crêtes du Pacifique en français), un chemin de randonnée long de plus de 1700 kilomètres normalement réservé aux marcheurs aguerris. Inexpérimentée, elle décide de partir tout de même. Elle va d’abord vendre toutes ses affaires et économiser pendant des mois afin de s’équiper, puis, vient le jour du grand départ.

L’expérience va se révéler beaucoup plus difficile qu’elle ne le pensait, elle va souffrir physiquement à cause notamment d’un sac beaucoup trop lourd pour elle et de chaussures beaucoup trop petites, mais aussi parfois mentalement. Toutes ces journées et ces nuits passées seules sur ce long chemin ne seront pas faciles, cependant, elle ne va jamais abandonner. Elle va faire face à la nature et aux animaux sauvages qui vont avec, à la solitude, à l’effort physique, à la peur, à la chaleur caniculaire mais également au froid extrême, à des paysages tout aussi désertiques que grandioses en passant par la Californie et l’Oregon, tout cela avec beaucoup de caractère et de courage. Cette randonnée va être un moyen pour elle de se retrouver et de se dépasser, elle va aussi être l’occasion de réfléchir à la relation qu’elle a eu avec sa mère, à la façon dont elle a pu se comporter avec elle lorsqu’elle était adolescente, ce sera un moyen pour elle de faire son deuil. Tout au long de son parcours en solitaire, elle va faire de belles rencontres humaines (mais elle tiendra à parcourir la majeure partie du PCT sans l’aide de personne) et susciter beaucoup d’admiration chez les autres randonneurs car, en effet, ce n’est pas courant qu’une femme de son âge, qui plus est sans expérience, se lance seule sur le Pacific Crest Trail.

Ce roman m’a complétement transporté (mes vacances à la montagne durant lesquelles je l’ai lu ont aussi, évidemment, grandement participées) et passionné, j’ai voyagé avec Cheryl, j’ai eu peur avec elle tout comme j’ai ressenti beaucoup de joie pour elle face à ce qu’elle a accompli. J’ai aimé sa personnalité de battante, sa détermination et son courage, j’ai aimé découvrir son passé ainsi que son parcours à travers les montagnes, je me suis réellement attachée à elle et j’avoue que j’aurais voulu rester avec elle un peu plus longtemps ! Étant à peine plus âgé que Cheryl lorsqu’elle commence le PCT, j’ai beaucoup d’admiration pour elle. En effet, je me sens bien incapable d’accomplir ce qu’elle a accompli, tant physiquement que psychologiquement. Pourtant, je pense que le message important de ce livre est qu’avec beaucoup de volonté il est possible de réaliser de grandes choses.

Vous l’aurez compris, ce fut un réel coup de cœur pour moi. Certes, Cheryl n’est pas l’écrivaine du siècle, mais son roman est une vraie réussite à mes yeux. J’ai passé un très bon moment de lecture grâce à ce récit authentique et fort et maintenant, j’espère passer un tout aussi bon moment en visionnant le film…

Publicités

6 thoughts on “Wild – Cheryl Strayed”

  1. C’est amusant, je l’ai acheté avec une grande envie de le lire et il gît littéralement depuis 1 an à côté du lit (!). Je n’ai pas été happé par les 100 premières pages mais je me promets d’y revenir suite à ton billet.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s