Lectures, Premiers romans, Rentrée Littéraire 2016, Romans contemporains

Yaak Valley, Montana – Smith Henderson

yaak-valley-montana

Dans Yaak Valley, Montana, Smith Henderson nous raconte l’histoire de Pete, travailleur social très occupé dans le Montana, à Tenmile plus précisément. A travers son quotidien, nous faisons peu à peu la connaissance de différentes personnes aux vies plutôt tourmentées parmi lesquelles Cecil, un jeune homme de 15 ans très perturbé et empli de haine, mais aussi sa petite sœur Katie et leur mère qui n’a de l’énergie que pour se droguer et s’apitoyer sur son sort. Il y a également les Pearl, et plus particulièrement Benjamin, un jeune garçon, et son paranoïaque de père, Jeremiah, qui vivent au fond de la forêt en attendant la fin du monde. Et puis, il y a aussi quelques personnes de son entourage : son frère qui est en cavale ou encore sa fille Rachel, qui se fait bien souvent appeler Rose, et qui a fugué, quittant le domicile de sa mère, au Texas, avec qui elle vivait. La vie de Pete n’est pas de tout repos, il a du mal à faire les bons choix et à agir de façon raisonné, il semble désabusé et se réfugie régulièrement dans l’alcool, mais, il ne baisse pas les bras…

yaak-valley-montana-belfondAprès Réparer les vivants et The Girls, Yaak Valley, Montana fait lui aussi parti des romans pour lesquels il m’aura fallu un certain temps avant d’entrer complètement dans l’histoire. En effet, au départ, j’ai eu un peu de mal à me faire au style de l’auteur, j’ai trouvé quelques longueurs au roman et donc un certain manque de rythme, de fluidité. Et puis surtout, je ne comprenais pas vraiment où l’auteur voulait en venir et ce qu’il cherchait à nous dire. Cependant, avec un peu de persévérance, j’ai finalement réussi à aller au bout de cette lecture et à l’apprécier, dans une certaine mesure. J’ai trouvé la plus part des personnages plutôt intéressants, leurs histoires bouleversantes, mêlant drogue, alcool, inceste, fanatisme religieux ou encore prostitution. Par contre, celui de Pete, le personnage central donc, ne m’a pas plus emballée que ça, j’ai eu des difficultés à m’y attacher et à éprouver de l’empathie pour lui.

Yaak Valley, Montana est un roman à propos des humains, c’est un portrait de l’Amérique bien loin du rêve et des paillettes qui ne peux pas laisser indifférent. Malgré cela, il ne m’a pas totalement convaincu et je dois avouer qu’en tournant la dernière page, je me suis demandée si j’avais vraiment bien tout compris. La quasi-totalité des avis que j’ai pu lire à son sujet sont très positifs, alors, je me dis que je suis sûrement passé à côté de lui… Dommage, il faisait partie des romans de cette rentrée littéraire que j’avais vraiment hâte de lire…

Publicités

1 thought on “Yaak Valley, Montana – Smith Henderson”

  1. Je me retrouve dans ton billet! Pour moi aussi, il faisait partie des romans de la rentrée que j’avais vraiment hâte de lire. J’ai failli l’abandonner à deux-trois reprises. Que de longueurs… Mais au final, je ne regrette pas d’être passé à travers.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s