Acquanera – Valentina d’Urbano

Il y a presque trois ans, en mars 2014, je vous avais donné mon avis au sujet du premier roman de Valentina d’Urbano intitulé Le bruit de tes pas que j’avais beaucoup aimé. Aujourd’hui, c’est de son second roman dont je vais vous parler.

Dans Acquanera, Valentina d’Urbano nous raconte l’histoire de Fortuna, une jeune femme qui retourne dans le village de son enfance, Roccachiara, au nord de l’Italie, alors qu’elle n’y a pas mis les pieds depuis plusieurs années. Un squelette vient d’y être découvert et il se pourrait que ce soit celui de sa meilleure amie, Luce, disparue il y a bien longtemps… Ce retour va être pour elle l’occasion de se remémorer l’histoire de sa famille et son enfance. Ainsi, nous allons être transportés dans le passé à travers les portraits de quatre générations de femmes dotées de mystérieuses facultés.

acquaneraClara, la plus ancienne, possédait de grandes connaissances sur les plantes et leurs pouvoirs, elle était capable de guérir de nombreuses pathologies grâce à elles. Esla, la grand-mère de Fortuna était, elle aussi, une experte dans le domaine mais elle était également capable de percevoir la présence des morts. Onda, la mère de Fortuna, est quant à elle capable de voir les défunts et de dialoguer avec eux. C’est une femme plutôt sauvage, qui, hantées par ses visions, préféra vivre une partie de sa vie dans une cabane au fond de la forêt plutôt qu’auprès de sa fille qu’elle fut incapable d’aimer et qu’elle laissa à la charge d’Elsa. Et puis, il y a Fortuna, qui elle ne semble avoir hérité d’aucun don particulier mais qui, à cause de la réputation des générations précédentes, sera mise à l’écart par les autres enfants, et plus généralement par les autres habitants du village, comme sa mère et sa grand-mère l’ont été avant elle. Sa grand-mère, qui a veillé sur elle durant toute son enfance, a tout fait pour qu’elle ait une vie normale et des amis, sans succès… Jusqu’à ce que Luce, une jeune fille étrange, rejetée elle aussi par les autres enfants de l’école, et ses parents s’installent dans le village…

Acquanera est un beau roman sur les relations mères-filles, sur les différences et sur l’amitié. C’est aussi un roman très sombre, parfois écrasant par sa noirceur et à la limite du fantastique. Ce deuxième roman de Valentina d’Urbano n’a vraiment rien à voir avec le premier mais je l’ai tout autant apprécié. J’ai été complètement prise par cette lecture et mon envie de tourner les pages ne s’est jamais tarie. Le récit, très bien construit, a réussi maintenir mon intérêt jusqu’à la fin. J’ai aimé cette histoire de femmes, l’atmosphère pesante et surtout la chute du récit à laquelle je ne m’attendais pas.

Connaissez-vous cette auteure ? Qu’avez-vous pensé de ce roman ?

Publicités

10 commentaires sur “Acquanera – Valentina d’Urbano

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s