Lectures, Romans contemporains

Le dimanche des mères – Graham Swift

Il y a quelque temps maintenant, « Le dimanche des mères » de Graham Swift m’a été offert par un ami pour mon anniversaire. Sa très belle couverture et son résumé m’ont tout de suite intrigué mais je n’ai pris le temps de le lire que très récemment et, ce fut une très belle découverte.

L’histoire que nous raconte Graham Swift dans ce roman se déroule en Angleterre, le 30 mars 1924, un dimanche durant lequel la tradition veut que les domestiques de tout le pays soient en congés pour pouvoir rendre visite à leur mère, il est ainsi appelé « Le dimanche des mères ». Jane, une jeune femme de chambre qui travaille pour la famille Niven, est orpheline. Elle hésite donc entre passer la journée au soleil, à lire dans le parc de la maison où elle travaille, ou partir à la découverte de la campagne environnante à vélo, pendant que ses patrons se rendront à un déjeuner avec leurs amis aristocrates. Mais, un appel de Paul Sheringham, fils de très bonne famille avec qui elle entretient une relation charnelle depuis quelques temps, va changer ses plans. A sa demande, elle va finalement se rendre chez lui alors que tous les autres occupants de la maison se sont absentés. Cette journée va être pour eux l’occasion d’apprécier leur probable dernier rendez-vous secret puisque Paul doit épouser quelques jours plus tard la jeune et riche Emma Hobday… elle sera aussi pour Jane un tournant dans sa vie. C’est à travers les souvenirs de Jane, soixante-dix ans plus tard, que Graham Swift nous raconte cette journée unique, entre réalité et fantasme, entre passé et présent.

J’ai beaucoup apprécié le style de Graham Swift, que je ne connaissais absolument pas avant cette lecture, et je l’ai trouvé très habile avec les mots.
J’ai également beaucoup apprécié l’atmosphère se dégageant de ce petit, mais intense, roman (seulement 140 pages) ainsi que sa trame narrative plutôt bien construite.
Enfin, j’ai beaucoup aimé toute la réflexion qu’il y a dans ce roman à propos de la liberté, de la vie et des mots qui nous permettent de la raconter. C’est un très joli roman hommage à la littérature et à la vie, à la fois épuré et subtil.

Connaissez-vous l’auteur ? Quel autre de ses romans conseilleriez-vous ?

Publicités

7 thoughts on “Le dimanche des mères – Graham Swift”

  1. Je l’ai découvert très récemment puisqu’une amie l’a offert à mon épouse. Je n’en lis que de bons commentaires, je vais peut-être lui subtiliser assez rapidement 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s