Lectures, Romans contemporains

Le rêve de Ryôsuke – Durian Sukegawa

Avant de me lancer, un peu par hasard, dans la lecture du roman, « Le rêve de Ryôsuke », je ne connaissais pas du tout son auteur, Durian Sukegawa. Pourtant, j’avais entendu parler de son premier roman, que je n’ai pas lu, « Les délices de Tokyo », qui, il me semble, a rencontré un franc succès, au point d’être adapté au cinéma.

Le rêve de Ryôsuke

Dans ce nouveau roman, Durian Sukegawa nous raconte l’histoire de Ryôsuke, un jeune homme de 28 ans, mal dans sa peau, suicidaire et sans famille. Ce dernier vient d’être engagé pour creuser une tranchée qui alimentera un nouveau réservoir d’eau potable sur la petite île d’Aburi. Cependant, s’il a postulé à cet emploi, c’est surtout parce qu’il avait pour objectif de retrouver l’un des anciens amis de ses parents, tous deux décédés, prénommé Hashi Hashida, qui vit sur l’île… Quand il débarque du ferry, il n’est pas seul, deux autres jeunes gens ont été embauchés pour réaliser ces travaux : une jeune fille, Kaoru, et un garçon plus jeune que lui, Tachikawa. Tous les trois vont ainsi découvrir la vie des insulaires, faire connaissance avec les habitants d’Aburi, tous plus originaux les uns que les autres, ainsi qu’avec les chèvres sauvages, appelées ici « pinza », qui peuplent l’endroit. Ryôsuke est un jeune homme solitaire et peu bavard, alors qu’il explore seul l’île, il va finir par tomber sur celui qu’il cherche. Sa rencontre avec Hashi va lui ouvrir de nouveau horizon et lui donner une nouvelle raison de vivre : la fabrication de fromage de chèvre, sur cette île, qui offre des conditions hostiles à cette entreprise…

le-reve-de-ryosukeJe dois avouer que ce qui m’a attiré vers ce roman, c’est uniquement sa très jolie couverture (vous remarquerez peut-être que ça m’arrive souvent…) que je trouve lumineuse et qui invite au voyage… finalement, c’est dans un livre pas très optimiste, assez sombre et à l’atmosphère pesante, que je me suis plongée, dommage !
Ryôsuke est un personnage taciturne, auquel j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher et son histoire ne m’a que très peu passionnée. Les autres personnages, et plus particulièrement les deux jeunes gens qui arrivent sur l’île en même temps que lui, sont quasiment absents du propos de l’auteur, en tout cas, pas assez présents à mon goût, je n’en ai donc pas retenu grand-chose…

« Le rêve de Ryôsuke » n’est pas mal écrit, cependant, il n’est pas suffisamment rythmé à mon goût et je me suis ennuyée durant une grande partie de ma lecture…

Je ne suis que rarement convaincue par la littérature japonaise, et plus généralement asiatique, des conseils à me donner ?

Publicités

3 thoughts on “Le rêve de Ryôsuke – Durian Sukegawa”

  1. Je peux seulement te conseiller un manga, +anima, qui est une petite série parfaite pour le cocooning. Le seul roman japonais que j’ai tenté est Women in the Dunes, mais je ne l’ai jamais achevé. L’écriture m’ennuyait, quelque chose a dû se perdre dans la traduction. Il y a cependant Auprès de moi Toujours (Never Let Me Go) dont j’ai entendu beaucoup de bien. C’est une dystopie écrite en anglais par un auteur d’origine japonaise

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s