L’impossible pardon – Randy Susan Meyers

Le roman de Randy Susan Meyers, L’impossible pardon, se trouvait dans ma pile à lire depuis de très nombreux mois, j’ai donc profité de l’été, et de mes vacances, comme j’aime le faire, pour enfin me plonger dans cette lecture.

L'impossible pardon

C’est l’histoire d’une famille en crise, celle de Louise, dite Lulu, 10 ans, et de Meredith, dite Merry, 6 ans. Leurs parents sont séparés depuis quelques temps et toutes les deux vivent avec leur mère. Elles ont interdiction d’ouvrir à leur père s’il se présente à la porte de leur appartement, pourtant, un soir, quand celui-ci toque, Lulu, bien que dans un temps premier catégorique, finira par lui ouvrir… Sa mère va être tuée et sa sœur blessée. Suite à ce dramatique événement, le quotidien des deux fillettes ne sera plus jamais le même. D’abord recueillies par leur grand-mère, elles vont par la suite être placées dans un orphelinat puisqu’aucun des autres membres de leur famille ne peux, ou ne veux, prendre soin d’elles. Puis, après quelques années à y vivre, elles vont être accueillies, dans un élan charitable, par une assistante sociale et son mari, Monsieur et Madame Cohen, jusqu’à ce qu’elles soient adultes. Rien de va être facile et durant toutes ces années, elles seront les filles du criminel, les filles du taulard, les filles de celui qui a tué leur mère…

9782702141069-V.inddFace à la douleur, Lulu et Merry, vont se construire de façon très différente. Lulu refusera toute son enfance d’aller voir son père en prison, le rayant ainsi de son existence. Dans le déni pendant de très nombreuses années, elle va préférer se créer un passé de toute pièce plutôt que d’affronter la réalité et son histoire. Ainsi, elle va tout faire pour se bâtir un avenir meilleur que celui qui semble se dessiner à l’horizon. Merry va quant à elle braver son traumatisme et aller rendre visite très régulièrement à son père. Sa vie d’adulte sera beaucoup moins stable que celle de sa sœur, rencontrant beaucoup d’hommes sans jamais trouver le bon.

Cette histoire, forte en émotion, se déroule sur une trentaine d’années. Elle est faite d’une alternance entre les récits des deux sœurs, chacune y évoquant son ressenti et les moments importants de son existence. A travers ce roman, Randy Susan Meyers, interroge, elle pose la question de la construction de soi après un évènement si dramatique mais aussi celle de la culpabilité. J’ai d’abord eu quelques difficultés à m’intéresser à l’histoire de Merry et Lulu, certainement à cause de son rythme un peu déroutant et aux nombreux sauts dans le temps qui la compose. Puis, malgré quelques longueurs, j’ai fini par m’attacher à ces deux femmes et j’ai eu très envie de savoir comment elles allaient s’en sortir…

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s