Papa, tu es fou – William Saroyan

Grâce à la masse critique organisée par Babelio au mois de mai, j’ai eu le chance de recevoir gratuitement, et de lire, le roman Papa, tu es fou de William Saroyan publié aux éditions Zulma.

Il s’agit d’un roman très court dans lequel l’auteur nous raconte un petit bout de vie d’un père et de son enfant à travers le regard de ce dernier, un petit garçon de 10 ans. Un dialogue s’installe entre eux deux alors, notamment, qu’ils décident de partir sur un coup de tête pour un road trip entre Malibu, où ils vivent, et Half Moon Bay, à bord de leur toute nouvelle petite Ford rouge. Pourquoi Half Moon Bay ? Parce que l’enfant aimerait bien marcher sur la lune… Le papa, quant lui, aimerait arriver à écrire un nouveau livre, un livre de recettes, ou alors, une pièce de théâtre. Ce voyage est l’occasion pour ce dernier de partager avec son fils sa vision de la vie, de lui transmettre des valeurs, de lui parler de sa passion des mots et de son métier d’écrivain qu’il aimerais bien lui apprendre. Dans Papa, tu es fou, William Saroyan aborde la thématique des relations père/fils, mais pas seulement, il évoque aussi la transmission des valeurs, la vie et la passion.

C’est une lecture que j’ai vraiment bien aimé. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’innocence et de naïveté, mais aussi de poésie, d’humour et d’intelligence. Ce roman des années 50 est, comme je l’ai déjà dit, plutôt court, il se lit donc assez rapidement. C’est une lecture légère et agréable, pleine de bons sentiments. Et puis, j’adore la couverture qui est très jolie, mais comme souvent chez Zulma !